Nos bureaux
Avenue de Collonges 11, 1004 Lausanne
contact@lagencedare.com
Ph: +41 21 683 00 29
Collaborations
contact@lagencedare.com
Ph: +41 21 683 00 29

Agence créative – le guide complet pour devenir créatif

Dans cet article, nous allons vous donner des outils afin de développer votre créativité.
Chez DARE, en tant qu’agence créative, nous en avons fait notre plus grande force. Que ce soit pour imaginer un concept, réfléchir à une campagne marketing ou encore repenser un branding : nous nous devons d’être créatifs pour apporter de nouvelles idées et sortir des sentiers battus.

l'agence créative DARE

La créativité – innée ou pas ?

Vous l’avez sûrement déjà dit ou déjà entendu : “oui mais moi je ne suis pas créatif”
Beaucoup de personnes pensent qu’on naît avec ou sans. Nous vous rassurons : la créativité fonctionne comme un muscle. On peut la travailler, la développer et l’affiner afin de devenir une machine à idées originales. En tant qu’agence créative, nous en avons même fait notre métier !

Pour commencer, il serait intéressant de définir : être créatif, ça veut dire quoi ?

Si on reprend les mots de notre pote Larousse, voilà ce qu’il nous dit :

 

“Capacité, faculté d’invention, d’imagination ; pouvoir créateur.”

Être créatif, c’est donc pouvoir inventer et imaginer des idées, des concepts ou des solutions qui nous permettront de faire les choses différemment.

Si il y a une chose de sûre : cette compétence est aujourd’hui devenue très recherchée par beaucoup d’entreprises. Vis-à-vis de l’évolution technologique, des modes de consommation, de l’innovation : les entreprises n’ont pas d’autre choix que celui d’innover. Cette compétence n’est pas uniquement recherchée pour une agence créative, mais pour tout type de domaine !

Dans cette optique de changement, elles sont à la recherche de nouvelles idées qui sortent d’un cadre. Ce cadre, nous l’appelons “la pensée bridée”.
Tout individu qui évolue dans un contexte, commencera involontairement à penser d’une certaine manière.

Il n’est pas rare de voir un employé fraîchement engagé arriver avec plein de bonnes idées, car sa pensée n’a pas encore été “bridée” par le contexte et les règles de l’entreprise.
Mais quelques mois plus tard, sans s’en rendre vraiment compte, sa pensée se réduit petit à petit car le cadre de l’entreprise prendra de l’importance.

Être créatif, c’est donc réussir à sortir d’un cadre, à faire tomber les barrières pour penser et imaginer différemment.

La créativité est un muscle

Vous ne vous pensez pas créatif ? Vous avez l’impression de manquer d’imagination ? Ou vous enviez toujours cette personne qui sort d’excellentes idées ? Ne vous découragez pas, vous pourrez vous améliorer.

Car oui, la créativité est un muscle. Il est possible de s’entraîner à penser et voir différemment, et plus on le fait…plus on commence à créer des connexions entre tout ce que nous observons, pensons, entendons ou expérimentons. Et c’est bien là que la magie opère : quand ces connexions se font de manière plus rapide et plus spontanée !

Mais comme tout muscle qu’on aimerait développer…il nous faut un programme d’entraînement. Assez parlé, passons au vif du sujet.

Vous allez devoir faire 4 séries de 10 idées, 3 séries de 12 suggestions et 3 séries d’imagination.
Vous êtes maintenant prêts ! Ou pas.

Plus sérieusement, il vous faudra suivre un programme d’entraînement. Et plus vous le ferez, plus vous serez créatif. C’est aussi simple que ça ? Oui, presque. Nous vous donnerons également en fin d’article 3 jeux que vous pourrez faire pour travailler votre créativité !

Pour dresser ce programme, nous allons nous baser sur deux piliers importants que nous utilisons au sein de notre agence créative :

L’effet éponge et la machine à connexions.

L’effet éponge pour être créatif

Nous sommes entourés 24H/24 d’informations. Que ce soit une affiche dans la rue, les histoires d’un collègue, un article de journal, une discussion dans le train : nous recevons énormément d’informations.

Pour commencer à devenir créatif, il faut prendre conscience de tout ce contexte d’informations qui nous entoure au quotidien, pour l’assimiler et l’enregistrer. Pourquoi l’effet éponge ? Car il faut vous remplir littéralement d’informations. Plus vous la remarquerez, plus vous en aurez, plus vous l’analyserez et plus vous pourrez la traiter pour en générer des idées.

Dans cette phase d’encaissement d’informations, vous allez devoir travailler sur certains points :

Rencontrer des nouvelles personnes

Chaque personne a son histoire, ses expériences et ses apprentissages. C’est bien là qu’il est possible de recevoir le plus d’informations !
Notre meilleur entraînement pour garder notre réputation d’agence créative avec la Team DARE, c’est de rencontrer beaucoup de personnes. Chaque semaine nous organisons des cafés ou des lunchs avec des entreprises, entrepreneurs, partenaires ou amis. L’objectif ? Echanger, discuter et s’inspirer.

Plus on rencontre de personnes, plus on entend d’histoires, plus on reçoit d’apprentissages…plus on s’enrichit d’informations.

Essayez donc de partir à la rencontre de nouvelles personnes, et intéressez-vous réellement à elles. Posez-leur des questions, renseignez-vous sur elles et écoutez attentivement leurs histoires.
Comment rencontrer de nouvelles personnes ? Testez des réseaux professionnels comme LinkedIn par exemple, ils vous permettront de rencontrer en quelques messages d’autres individus inspirants !

Lisez de la presse spécialisée ou des livres

À l’agence créative DARE, nous avons un budget livres et magazines pour l’ensemble de la Team. Quand l’un des membres aimerait s’enrichir sur un sujet, il n’a qu’à courir à la librairie du coin pour y acheter un livre. Il n’y a rien de plus puissant que lire de l’information spécialisée : car il s’agit d’autres individus qui ont fait ce travail de recherche d’informations et qui nous les transmettent.

Nous lisons par exemple très régulièrement de la presse spécialisée comme :

Ou des blogs comme :

Vous êtes plutôt livres ? Nous pouvons vous recommander de vous procurer ces lectures (nous les avons lu en anglais) :

Analysez votre environnement

Ça vous est déjà sûrement arrivé de vous balader dans votre ville, et de vous rendre compte soudainement d’un bâtiment que vous n’aviez jamais vu ? Bien souvent à force de vivre une “routine”, notre regard prend lui aussi ses habitudes. Nos yeux regardent aux mêmes endroits, sauf si quelque chose d’anormal survient.

Forcez-vous donc à observer votre environnement : les affiches publicitaires, les toits, les gens, les détails : entraînez-vous à aller à la rencontre de l’information, n’attendez pas qu’elle vienne spontanément à vous.
Ainsi, vous entraînerez votre cerveau à devenir plus réactif à ce qui l’entoure, quand vous aurez besoin de générer des idées vous pourrez ainsi avoir une meilleure vue d’ensemble sur l’information que vous aurez à disposition.

Soyez ouvert d’esprit

“Les esprits sont comme les parachutes, ils fonctionnent mieux quand ils sont ouverts” : les mots de Thomas Dewar ne pourrait pas mieux imager ce point. Pour être créatif, il faut être ouvert d’esprit. C’est-à-dire accepter qu’on ne sait pas tout, accepter que les choses telles que nous les voyons ne sont peut-être pas pareilles pour d’autres personnes, et surtout apprendre à écouter l’avis et l’opinion des autres avant de dégainer.

La machine à connexions

Maintenant que vous avez entraîné votre cerveau à recevoir, analyser et traiter de l’information, vous allez devoir l’entraîner à en créer. Il va falloir générer des idées, imaginer des concepts et créer des connexions.

Car après tout, la créativité n’est rien d’autre qu’un nouvel assemblage d’anciennes informations !

Afin de pouvoir générer des idées, il faut veiller à plusieurs éléments : le contexte, la durée, l’équipe, et les règles à suivre.

Le contexte

Le contexte dans lequel vous vous trouverez aura beaucoup d’importance sur les idées générées. Beaucoup d’entreprises organisent par exemple des sessions brainstorming avec leurs collaborateurs dans les bureaux de l’entreprises, ce que nous décommandons vraiment de faire ! Pourquoi ? Pour les collaborateurs, il s’agira d’une simple séance d’entreprise de plus, dans les mêmes murs de l’entreprise, dans le même cadre de l’entreprise et donc…dans les mêmes règles de l’entreprise.
Pourtant le but principal est de sortir des sentiers battus, de briser les barrières et de penser “hors de la boîte”, non ? Alors sortez ! Trouvez un endroit ouvert, qui vous permettra de penser différemment, qui ne vous rappellera pas votre quotidien et qui activera votre esprit.

Avec la Team de l’agence créative DARE, nous avons pour habitude de sortir des bureaux pour aller dans des cafés, dans des espaces coworkings ou même en montagne. Le but est vraiment de briser la routine, et de se rendre dans un environnement inconnu pour forcer notre cerveau à analyser, réfléchir, et se sentir débridé.

Nous parlons ici de “créativité forcée”, c’est-à-dire de se fixer un objectif à atteindre en terme d’idées ou de solutions et de se challenger volontairement. Mais vous l’avez sûrement déjà remarqué : les bonnes idées nous surviennent parfois dans des moments totalement imprévus (pour ne pas dire what the fu..).
Nous devions par exemple récemment trouver un concept marketing créatif pour l’un de nos clients, une PME basée en Romandie qui voulait lancer une campagne sur les réseaux sociaux. Nous avions beau tenter de trouver LA bonne idée, nous n’y sommes pas parvenus en une session de quelques heures.
C’est seulement quelques jours plus tard, que l’un des membres de la Team est arrivé au bureau tel un ouragan en criant : “J’ai trouvé LE concept à lancer !”. Comment a-t-il eu cette belle idée ? Sous sa douche. Dans un moment totalement imprévu. Mais nous en reparlerons en fin d’article, parfois il vaut mieux ne pas forcer les choses !

La durée

La Loi de Parkinson dit que tout travail s’étale jusqu’à occuper la totalité du temps disponible pour son achèvement. Pour être productif et efficace, il faut donc se fixer un temps prévu. Sinon, on risque de ne jamais vraiment terminer les réflexions.
Se donner une journée pour faire un brainstorming est contre-productif : vous vous épuiserez, pire vous vous démotiverez et vous risquerez même de ne pas trouver les idées souhaitées. La créativité agit comme une batterie, elle se vide et doit se recharger. Visez donc des sessions de quelques heures, et si besoin espacez-le avec d’autres activités qui demanderont moins de réflexions et qui permettront à votre esprit de s’aérer.

Pour notre agence créative DARE, nous nous donnons généralement une demi-journée maximum pour trouver nos concepts créatifs. Mais tout dépend bien évidemment de la problématique en question : plus elle sera de taille, plus elle demandera de temps.

Pour vous donner un exemple concret, nous avons eu la chance de collaborer avec DIMAB / BMW en 2019. La mission était la suivante : trouver un concept créatif pour une campagne visant à promouvoir l’électromobilité et leurs modèles i3 & i8.
Nous avons alors décidé d’organiser un lunch créatif d’une heure avec l’ensemble de la Team DARE et de brainstormer tout en mangeant afin de trouver ce fameux concept.
En seulement 30 minutes, nous l’avions trouvé. Nous nous sommes dits que pour passer à l’électromobilité, il fallait franchir une étape…faire le pas…faire le SAUT. Nous avions le début de nos réflexions : faire le saut. Nous avons alors challengé cette idée, et puis l’un des membres de l’équipe a sorti : “nous pourrions littéralement faire un saut, genre un saut à l’élastique en pleine nature pour symboliser le côté électrique ?” Jackpot. Nous avions notre concept ! Pour les personnes intéressées vous pourrez le découvrir sur cette page.

Donnez-vous une durée fixe, et engagez-vous à la respecter. Imaginez qu’elle ne peut pas être extensible, c’est ce qui activera votre esprit.

L’équipe

Pourquoi rester seul quand on peut le faire à plusieurs ? L’intelligence collective est un outil très puissant pour être créatif. Si vous êtes un/e dirigeant/e d’entreprise, ne vous isolez pas dans votre bureau pour réfléchir. Faites-le à plusieurs !  Mais surtout ne restez pas avec des personnes qui ont le même contexte que vous, vous aurez les mêmes barrières en tête. Entourez-vous de gens d’horizons différents : vos collaborateurs, vos commerciaux, vos clients ou vos partenaires.

Si vous voulez lancer votre entreprise, embarquez dans vos réflexions des amis, des entrepreneurs de votre réseaux ou d’anciens collègues ! Ainsi vous n’aurez pas une pensée unique, mais vous démultiplierez les réflexions.

Rassemblez donc des personnes d’horizons différents, de compétences différentes, d’expériences différentes et d’âges différents pour pouvoir faire appel à l’intelligence collective !

Les règles à suivre

Pour qu’une session de génération d’idées soit efficace, il faut définir des règles. Ces règles sont vitales afin de garantir un bon déroulement et une créativité hors normes ! Voici donc celles que nous présentons avant chaque session créative :

  1. Il n’y a pas de mauvaises idées, toutes les idées sont bonnes à prendre
  2. L’idée n’appartient à personne, elle est le résultat d’un travail de groupe
  3. Pas de concours d’égo, ne pas chercher à avoir raison
  4. Favoriser les rebondissements, si une idée est bonne, la challenger et rebondir dessus pour aller plus loin
  5. Aucun niveau hiérarchique, nous sommes tous humains
  6. Ne jamais couper la parole
  7. Plus quelqu’un prend de place, plus il sera responsable du mauvais déroulement du brainstorming

Créativité forcée ou spontanée

Nous en avons rapidement parlé plus haut, mais la créativité peut être spontanée ou forcée. Notre cerveau peut être très efficace quand il est challengé, mais il peut s’avérer redoutable quand il est libre. C’est parfois quand nous n’avons rien en tête, quand nous vivons un moment simple comme une douche, un trajet en voiture ou un passage aux WC qu’il sort une idée venue de nulle part.

Mais pour arriver à cette génération d’idée spontanée, il faut donner à son cerveau suffisamment de matière pour qu’il puisse créer ses connexions ! C’est pourquoi nous recommandons de toujours commencer par une phase de créativité forcée et si elle s’avère inefficace de se laisser du temps pour qu’elle soit alors spontanée.

Mais vous le constaterez par vous-même : parfois on a beau tout faire pour trouver la bonne idée ou la solution parfaite, rien ne fonctionne. Il ne faut pas se faire violence, accepter la situation et replanifier si besoin une autre séance de réflexions !

Quelques jeux de notre agence créative

Afin de vous permettre de vous amuser tout en travaillant votre créativité, voici quelques jeux que nous effectuons parfois au sein de notre agence créative DARE !

Un café pour 10 idées

Durée : un café
Lieu : dans un café public
Matériel nécessaire : un bloc-note et un stylo

Pour ce jeu, rendez-vous dans votre spot préféré pour un café. Trouvez une place qui vous donne une vue sur les gens et les passants. Une fois posé, vous devez trouver 10 idées créatives et innovantes pour résoudre des problèmes que vous cernerez en observant les gens.
Par exemple si vous voyez une personne avec un épis dans les cheveux, vous pourriez imaginer un bonnet anti-épis ? Si vous remarquez une chemise froissée, votre idée pourrait être d’inventer une chemise dont la matière ne se froisserait jamais ?

Laissez votre imagination et votre créativité voyager ! La règle ? Vous n’avez pas le droit de quitter votre place tant que vous n’avez pas noté 10 idées !
Vous vous rendrez compte qu’à force de faire cet exercice, vous deviendrez plus rapide car votre cerveau créera des connexions plus rapidement.
Il vous faudra peut-être deux heures la première fois, puis après de l’entraînement vous le ferez en quelques minutes !

Storytelling improvisé

Durée : 10 minutes
Nombre de personnes : 2 minimum

Ce jeu peut se faire à deux, mais il sera bien plus amusant si il est fait en groupe. Les règles sont simples : chaque groupe écrit sur une feuille un personnage, un lieu, un objet et un problème. Exemple : Bruce Lee, île déserte, vélo d’appartement et crise économique.

Le groupe transmet ces informations à l’autre groupe (et reçoit du coup celles de l’autre groupe également). Puis chaque groupe a désormais 10 minutes pour créer une histoire cohérente se rapprochant le plus de la réalité.
Une fois les 10 minutes passées, chaque groupe doit raconter son histoire à l’autre groupe en étant le plus convaincant possible !


Voilà ce qui résume cet article, nous espérons vous avoir transmis ce qui nous anime au quotidien en tant qu’agence créative ! Si vous avez des questions n’hésitez pas à les mettre en commentaires nous vous y répondrons.

La créativité n’est pas limitée à certaines personnes, elle est universelle. C’est à vous de la développer et avec un peu d’entraînement, vous serez rapidement surpris de voir les résultats !

À vos cerveaux, prêts…partez !

Partagez l’article :

Ne ratez pas nos prochains articles sur le marketing, la communication ou la créativité ! Notre objectif : vous aider à vous démarquer et à devenir une marque audacieuse !

3 comments

  1. Avatar

    Amal Benfarhat

    Très intéressant ! merci pour ce petit moment de partage !

  2. […] pas peur d’être créatif sur votre stratégie de contenus, nous vous avons rédigé un article à ce sujet […]

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *